mes 2 cents sur les dernières evolutions de vSphere part 1

pour commencer, il y a eu pas mal d’annonce prévues ou pressenties sur les produits annexes. C’est une bonne nouvelle et c’est évidemment là dessus que se concentre la stratégie « Octopus » de VMware :

se placer sur l’ensemble des segments du marché dans la direction du software defined datacenter.

C’est le nouveau terme à la mode et franchement je le trouve bien mieux que « le cloud » alors qu’il parle au final de la même chose mais de « mon point de vue IT » l’infra l’infra l’infra 🙂

Il y a donc au menu :

  • des ajouts mineurs à l’OS de virtualisation (les configuration maximum grosso modo plus 2-3 advanced features qui ont été intégrés directement),
  • des redisign ou ajout de produits directements reliés (on pense à vFlash, le redisign SSO, l’appliance de vCenter),
  • des ajouts de fonctionnalités par de nouveaux produits qui déboitent (vSAN, NSX…)

ce billet va détailler la partie facile, les améliorations de l’existant. Un billet suivra sur le stockage et enfin sur le réseau. là il y a du lourd et du très lourd et il faut un peu de temps pour digérer tout cela avant de vous donner mon ressenti (en attendant les hands on lab :))

  1. configuration maximum : pour moi c’est surtout du marketing (qui a besoin d’un ESXi avec 320 CPU et 4 To de mémoire sans déconner ???) à part l’extention d’un VMDK à 62To. Bon 62To pour un disque virtuel c’est un peu gros cependant quelques To voire une dizaine, en tout cas plus que 2 To c’est effectivement une belle amélioration (dont on ne se sert pas tous les jours certes). Cela va plaire aux gros consommateurs de HDD (et pourquoi 62 To ? parceque la limitation à 64To pour un VMFS est toujours d’actualité et qu’il faut se réserver un peu de mou pour traiter l’overhead généré par un fichier de 62To :)) et ce qui plait à mon client me plait. Enfin plusieurs améliorations sur le VMFS sont aussi liées à ces monster VMDK et nous j’y reviendrais dans la partie stockage.
  2.  améliorations de l’ESXi : pas grand chose à se mettre sous la dent… l’OS est mature on vous dit !:) du hot plug pour les SSD, l’ajout d’une « advanced feature » pour le stretched cluster, à une meilleure prise en compte de la consommation electrique par le CPU en passant par une gestion plus fine de la mémoire par le kernel (avec les options de processeurs garantissant la mémoire).
  3. coté VM : là encore coté VM pas de grosses amélioration en vue, essentiellement une meilleure prise en compte du GPU.
  4. l’appliance de vCenter : là  c’est du tout bon ! passer à 500 Hosts / 5000 VMs comme config de base, même avec la base embarquée, franchement ça envoit !!! je ne pensais pas que cela monterait aussi haut d’un coup, chapeau bas. Espérons que la prise en compte par les outils tierces va rapidement avancer (essayer d’installer un foglight for virtualization avec une appliance et vous verrez…). De même espérons que les  plugins participerons à la fête du nouveau Web client…
  5. SSO a été réécrit : là je dois dire… bingo ! même si pour tout avouer c’est plutôt un de mes collègue qui en a bien souffert, ça sentait quand même un peu le développement à maturer cette mouture 5.1 😉

du coup hop VMware a quasiment tout réécrit depuis le début (qui a dit remember VCB ?:)). Le modèle est devenu multi-maitre en standard. quelques amélioration découlent du nouveau modèle (et pas de oups je suis en stand alone je dois tout réinstaller) cependant je ne vais pas juste traduire les bonne pages de whalnetwork ! pour aller plus loin, lisez ceci : http://wahlnetwork.com/2013/08/26/vsphere-5-5-improvements-part-7-single-sign-on-completely-redesigned/  ;

[to be continued…]